12 – 13 septembre Tectonique varisque et alpine (Urdach) en vallées d’Ossau et d’Aspe

L’excursion a été conduite par Claude Majesté-Menjoulàs et Joseph Canérot. Cette excursion masquée aura été la seule de l’année. Elle a rapidement fait le plein signe de l’envie que nous avons tous de nous retrouver sur le terrain et devrait être reproposée l’an prochain. C’est sous un soleil resplendissant et une chaleur estivale … :

  • Le premier jour et la matinée du deuxième nous ont permis d’aborder quelques aspects de l’histoire géologique de la Haute Chaîne. A savoir :
  • 1- Sédimentation récifale durant le Dévonien moyen. Récifs d’Estremère-Peyreget.
  • 2- Magmatisme hercynien. Massif granodioritique des Eaux-Chaudes et son encaissant métamorphisé (Gabas et barrage de Fabrèges).
  • 3- Tectonique varisque. Antiforme complexe du pic d’Auzu. Gouttière de Peyrelue et Moustardé.
  • 4- Histoire post-varisque. Permien, érosion de la chaîne et volcanisme intraplaque.
  • 5- Tectonique alpine dans la Haute Chaîne. Duplex des Eaux-Chaudes. Relations Haute Chaîne et Zone NP, bassin de Bedous.
  • L’après-midi du deuxième jour a été consacrée au Massif de lherzolite des Pernes et d’Urdach. J. Canérot présenta la structure complexe de ce massif montrant son importance fondamentale quant à l’histoire crétacée (stratigraphique, sédimentologique et tectonique) dans la Zone Nord pyrénéenne.

Le débat entamé sur le terrain sur le pic couché du pic Moustardé s’est poursuivi ensuite sur internet durant les semaines qui ont suivi l’excursion, témoignant que les Pyrénées, hercyniennes ou alpines, déchainent toujours des passions.