Jean KNOBEL

Jean KNOBEL nous a quitté le 19 mars 2019. Passionné de géologie et ami de tous, il avait rassemblé les énergies autour de lui pour monter une association tournée vers le public, en témoigne l’acquisition qu’il avait réussi à mener à bien du « Bureau des géologues » à Gèdre puis du « Cabanon des géologues » à Sia. Un personnage attachant, plein d’originalité et de couleurs qui va nous manquer.

Les obsèques ont eu lieu le samedi 23 mars dans son petit village de Sassis dans la vallée de Luz-Saint-Sauveur qu’il aimait tant.

Jean KNOBEL

Article du site de Géopatrimoine Pyrénéen :

Un grand monsieur tire sa révérence… Vous voyez sa silhouette courbée se précipiter à petits pas, il n’y a plus qu’à vous asseoir. La rencontre va durer mais sera enrichissante. Les passionnés font briller le temps qui passe, quitte à décaler votre emploi du temps. « Regardez ces atouts que nous avons à portée de la main. » Le cheval de bataille de Jean Knobel, développer le géo-tourisme au Pays-Toy et mettre la géologie à la portée de tous. Ainsi, avec d’autres géologues, il crée Géopatrimoine Pyrénéen qui ouvre le bureau des géologues dans l’ancien poste de douane à Gèdre, une sorte de bureau de guides où les touristes rencontrent des spécialistes. « La configuration géologique sur le secteur de Gavarnie-Gèdre est surprenante, voire unique » avec, sur à peine 10 km, des formations du primaire et du secondaire et des structures plus anciennes contenant des formations marines et terrestres. Ailleurs « il faudrait faire des centaines de kilomètres pour aller d’une formation à l’autre. » Pour lui le géo-tourisme est un élément majeur du tourisme mondial. « Il y a au Pays-Toy une carte majeure à jouer. Les géo-parcs se développent partout dans le monde. » Autre mission, transmettre son savoir aux jeunes. En octobre il rencontre encore des élèves du primaire de Luz lors de séances passionnantes. « L’humanité a commencé par la géologie, c’est une science vivante qu’il faut transmettre. » Il crée la cabane du géologue à Sia. Les amateurs de gâteau à la broche s’étonnent de découvrir ce musée et parfois rencontrer cet homme hors du commun et attachant. Jean Knobel, est tellement modeste, qui sait que c’est lui qui a découvert le célébrissime gisement de dinosaures à Gadoufaoua, dans le Ténéré ? « Si je ne l’avais pas trouvé quelqu’un d’autre l’aurait fait. » Commence alors sa grande amitié avec le paléontologue Philippe Taquet, devenu président honoraire de l’Académie des Sciences. Il se lance aussi dans la culture des truffes. Des chênes commencent déjà à produire dans la région. 83 ans, mais tant de projets en tête que Jean-Claude Roudet, maire de Gèdre, est surpris, comme nous tous. « Un homme extraordinaire. Je suis triste, son décès mercredi était si inattendu. » Très difficile de conjuguer Jean Knobel au passé. Maggy V-B